Des outils et mécanismes ont été mis en place pour aider les acteurs du marché de l’électricité à gérer à tout moment l’équilibre entre la production et la consommation de l’électricité, malgré les incertitudes et nouveaux défis liés à l’essor du renouvelable. Pour rappel, en cas de déséquilibre sur le réseau, c’est la panne d’électricité !

Les prévisions de production éolienne et photovoltaïque

Elia met à disposition du marché une sorte de « météo » des énergies renouvelables. Sur son site, les acteurs de marché peuvent consulter les prévisions de production éolienne et photovoltaïque et les comparer à la situation en temps réel.

Ainsi, ils peuvent déterminer la quantité d’énergie non-renouvelable dont ils auront besoin pour satisfaire les besoins de leurs clients, en complément de l’électricité renouvelable et la réserver auprès de centrales.

Grâce aux comparaisons entre prévisions et mesures, ils peuvent en outre affiner la fiabilité des informations prévisionnelles qu’ils prennent en compte.

Exporter ou importer l’électricité

Solutions-and-measures_summerL’électricité ne s’arrête pas aux frontières ! Nous faisons partie d’un grand réseau électrique interconnecté, du Portugal à la Pologne. Cette situation est un avantage car si la production d’électricité est trop importante dans un pays, l’électricité peut être exportée là où elle n’est pas suffisante.

A noter que quand l’électricité est disponible en trop grande quantité, elle s’échange parfois sur le marché de gros à des prix négatifs.

Adapter la production

Une autre solution, en cas de production trop ou trop peu importante, consiste à demander à des centrales de réduire ou d’augmenter leur production. Pour ce faire, Elia conclut des contrats avec certains producteurs.

Adapter la consommation

Alors que dans le secteur de l’électricité, c’est traditionnellement l’offre qui s’adapte à la demande, on assiste aujourd’hui à l’apparition de mécanismes destinés à adapter la consommation selon la quantité d’électricité disponible.

Ainsi, on peut demander à des industriels de réduire leur consommation, en coupant certaines chaînes de production par exemple, en échange de compensations financières.

Dans le futur, on pourrait imaginer que de tels mécanismes s’appliquent aussi aux particuliers.