La composition du parc de production en Belgique est fortement influencée par la politique énergétique nationale et européenne.

 

  • La production d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelable ne cesse de progresser afin de répondre aux ambitions climatiques européennes. La puissance installée augmente d’année en année mais est actuellement insuffisante pour couvrir complètement la demande en électricité. Les sources d’énergie renouvelable dépendent en outre fortement du temps. Leur production étant variable, régler à chaque instant l’équilibre entre offre et demande constitue un véritable défi pour le gestionnaire de réseau.
  • Pour pouvoir assurer la sécurité d’approvisionnement, il faut également des centrales de production gérables qui garantissent une production constante. Il s’agit d’unités de production qui fonctionnent avec le nucléaire, le gaz ou la biomasse.
  • Elia échange également beaucoup d’électricité avec les pays voisins. Nous exportons mais sommes principalement un pays importateur. On achète de l’électricité à l’étranger lorsque les prix sont meilleur marché ou si le parc de production belge n’arrive pas à répondre à la demande. La Belgique dispose d’interconnexions électriques avec les Pays-Bas et la France. Prochainement, nous serons aussi reliés à la Grande-Bretagne (2019) et à l’Allemagne (2020).